« On le m’a dit, dague à rouelle » : un rondeau de Marot mis en musique

Le rondeau de Marot étudié en classe a fait l’objet d’une mise en musique par Pierre Certon en 1539. Voici la partition de cette chanson à quatre voix (sur la première image, les voix du supérius et du ténor, sur la seconde, celles du contraténor et du bassus) :

Marot_Certon_1539-15

Marot_certon2

On ne trouve malheureusement pas d’enregistrement de cette œuvre… Il ne reste plus aux musiciens de bonne volonté parmi vous qu’à se mettre à la tâche et à nous faire entendre ce que cela pourrait donner !

Par ailleurs, vous pouvez vous faire une idée de la musique polyphonique de Pierre Certon en écoutant cette autre chanson du même compositeur, interprétée ici par L’Ensemble Janequin :

« La, la, la, je ne l’ose dire »