Sont réunis ici des travaux d’étudiants de Claire Sicard conçus et rédigés dans le cadre de ses cours ou séminaires Les textes sont donnés en libre accès, à charge pour qui voudrait en faire usage d’en citer explicitement la source.

Sont réunis ici les textes de communications ou les exempliers d’universitaires invités à intervenir dans des cours ou des manifestations organisées par Claire Sicard. Ces documents sont donnés en libre accès, à charge pour les chercheurs, enseignants ou étudiants qui voudraient en faire usage d’en citer explicitement les références et la source.

Sont réunis ici les travaux (articles scientifiques, articles de presse et comptes rendus) publiés par Claire Sicard il y a plus de cinq ans. On trouvera à la fin de chaque article l’indication des références de la publication d’origine, à laquelle on pourra se reporter si on le souhaite. Les textes sont donnés en libre accès, à charge pour les chercheurs, enseignants ou étudiants qui voudraient en faire usage d’en citer explicitement la source.

METL – 2019

Université Paris-Diderot MATINÉE D’ÉTUDES TERMINALE L organisée par Jean Vignes  et Claire Sicard L’Université Paris-Diderot a organisé une matinée d’études sur le programme de Littérature de Terminale L, à destination des élèves de ces classes et de leurs professeurs, le 13 avril 2019 de 9h à 13h. On trouvera ci-dessous le programme ainsi que les documents que chaque intervenant a accepté de mettre en ligne à la suite de la manifestation. Cette page sera mise à jour au fur et à mesure. Retour en haut de la page Programme Domaine « Littérature et langages de l’image » – La Princesse de Montpensier 9h15. Adeline LIONETTO (U. Paris-Sorbonne), “La fête mauresque dans La Princesse de Montpensier de Madame de La Fayette et son adaptation cinématographique par Bertrand Tavernier”. voir ici le texte de cette communication 9h50. Gaspard DELON (U. Paris-Diderot), “La Princesse de Montpensier et le renouveau du film historique à la française”. 10h25. Delphine AMSTUTZ (U. Paris-Sorbonne), “« La paix ne fit que

read more METL – 2019

Méthode du commentaire

Le but du commentaire composé est d’éclairer les enjeux d’un extrait d’une trentaine de lignes environ. Ce qu’il faut avant tout rechercher, c’est ce qui s’y joue d’unique. Traditionnellement, un commentaire est composé : il suit un plan qui ne reproduit pas celui du passage étudié. Pour le bac toutefois, une organisation apparentée à l’explication linéaire – qui suit l’ordre du texte – est tolérée. Même dans ce cas, les titres donnés aux parties doivent ressembler à ceux d’un commentaire au sens strict : annoncer l’étude des lignes X à Y ne suffit pas. En outre opter pour la démarche linéaire, ne signifie pas juxtaposer des constats détachés les uns des autres. Chaque analyse doit s’intégrer dans une démonstration qui met au jour l’organisation interne du texte, de manière à rendre sensible l’unité de celui-ci. En d’autres termes, il y a bien une composition en explication linéaire, mais elle est imposée par la construction de l’extrait lui-même. Travail préparatoire Une

read more Méthode du commentaire

Méthode de la dissertation

La dissertation est une réflexion engagée et fondée en raison. Si l’on n’a pas en tête ce principe, on a beau imiter la forme de l’exercice, on ne peut élaborer un bon devoir. Il faut donc prendre le risque de penser. Pour le faire de manière efficace et pertinente, il convient de composer sa réflexion. Comme le commentaire, la dissertation ne doit pas être un catalogue désordonné de développements, même pertinents en eux-mêmes. Tout au contraire, chaque élément du devoir doit être coordonné aux autres, c’est-à-dire organisé et disposé par rapport à ce qui précède et ce qui suit, dans une perspective de démonstration. Les parties sont conçues comme les développements logiques d’une problématique, qui est leur principe d’organisation. C’est là le cœur de la dissertation. Phase préparatoire : poser un cadre et déterminer les étapes du parcours La problématique découle du sujet. Il faut, avant toute autre chose, bien comprendre ce qu’il dit. Cela ne signifie pas seulement « savoir de quoi

read more Méthode de la dissertation

CR – François Rouget, « Ronsard et ses adversaires protestants : une relation parodique »

Vous trouverez ici le compte-rendu d’un article savant concernant la querelle entre Ronsard et ses adversaires protestants. C’est un document que vous pouvez parcourir rapidement pour préciser et approfondir vos connaissances sur ce sujet d’entretien, si vous en avez le temps durant vos ultimes révisions, sans vous inquiéter si vous ne comprenez pas tout. Références complètes de l’article : François ROUGET, « Ronsard et ses adversaires protestants : une relation parodique », Seizième Siècle, n° 2, 2006, p. 79-94. Ronsard recourt assez peu lui-même aux registres comique et satirique dans ses propres œuvres. En revanche sa poésie a fréquemment été l’objet de parodie, que ce soit du fait d’imitateurs, d’émules ou encore d’adversaires. La querelle des Discours, qui, entre 1562 et 1563, oppose Ronsard et des huguenots, en offre un exemple. L’objet de l’article est d’examiner les moyens mis en œuvre par ces adversaires protestants pour répliquer à Ronsard. Leur stratégie, qui vise à aliéner le Prince des poètes français, passe notamment par

read more CR – François Rouget, « Ronsard et ses adversaires protestants : une relation parodique »

Méthode de l’étude littéraire

Forme du sujet Le sujet d’une étude littéraire se présente sous la forme d’un texte long. Il s’agit d’analyser le passage proposé en gardant à l’esprit que ce travail est susceptible d’apporter un éclairage particulier sur l’œuvre dont le texte est extrait. Importance de la structure Au vu de la longueur du texte, l’analyse de ce qu’il est convenu d’appeler la structure du passage est primordiale. Les littéraires le savent, on peut exprimer des idées ou des émotions apparemment identiques de manières très différentes. L’attention accordée au style d’une part, et à l’ordre d’exposition adopté par l’auteur d’autre part, permet de déterminer la spécificité d’un texte particulier. Il faut en effet avoir à l’esprit que chaque texte est irréductible à tout autre. Lorsque plusieurs passages, dans une œuvre, semblent dire la même chose, c’est généralement sur des modes sensiblement différents. Or il s’agit bien, en étude littéraire, de rendre compte de la spécificité d’un texte précis. Ainsi, il convient d’abord

read more Méthode de l’étude littéraire