Le point sur les mouvements littéraires et culturels

On désigne sous le nom de « mouvement littéraire » une manière spécifique de concevoir la littérature qui, loin d’être propre à un seul écrivain, a, au contraire, caractérisé un grand nombre d’auteurs à une période donnée de l’Histoire. Ainsi, les Classiques ont globalement tendance à rechercher l’élégance et la sobriété du style, alors que les Baroques, tout au contraire, se reconnaissent par une forme d’exubérance et d’excès dans leur écriture.

Images : comparaison, métaphore

Faisons le point sur deux figures de style importantes, comparaison et métaphore. Ces deux figures de styles font partie de la grande catégorie des images. Un auteur emploie des images lorsqu’il ne désigne pas la personne, l’idée, le sentiment ou la chose dont il parle par le mot ou le groupe de mots adéquats, mais qu’il met en valeur un aspect de cette réalité en la mettant en relation avec une représentation différente, que lui suggère son imagination. [exemple : utiliser l’image de la rose pour la jeune fille permet d’insister sur certaines qualités associées à cette fleur : beauté, fragilité, jeunesse, fraîcheur …] Comparaison Dans une comparaison, il y a toujours trois éléments en présence : le comparé (celui qui supporte la comparaison) l’outil de comparaison mot ou locution invariables : « comme », « tel que » … mais aussi verbe permettant de comparer le sujet à l’objet : « ressembler à » … le comparant (= l’image proprement dite) Exemples – Cette jeune fille ressemble à une rose Elle est

read more Images : comparaison, métaphore

Notions. Les genres et les registres

Il est fréquent que les élèves emploient l’une de ces notions pour l’autre. Faisons donc le point sur leurs significations respectives. Genres La notion de genre concerne L’ŒUVRE CONSIDÉRÉE DANS SON INTÉGRALITÉ : il s’agit en quelque sorte de « cases » que l’auteur et le lecteur établissent pour distinguer les différents types d’œuvres littéraires. Pour chacune de ces « cases », est déterminé un certain nombre de caractéristiques formelles que l’auteur respecte ou avec lesquelles il joue, voire qu’il s’emploie à transgresser. Le lecteur, de son côté, a un horizon d’attente qui fait que, lorsqu’on lui annonce qu’il va lire un roman ou un sonnet, par exemple, il s’attend à trouver un texte qui correspond à l’idée qu’il se fait de ces genres. Néanmoins cette classification, si commode soit-elle, est souple, et elle évolue selon les lieux et les époques : des genres disparaissent (l’épopée antique par exemple), d’autres apparaissent (l’autofiction, dans le dernier tiers du XXe siècle), d’autres encore

read more Notions. Les genres et les registres