Humanités numériques

Plan de la page


Outils numériques au service de la recherche

– 2016 : Collaboration à la Base Jonas de l’IRHT section romane – http://jonas.irht.cnrs.fr/, responsable du corpus des manuscrits contenant des pièces de Mellin de Saint-Gelais.

Le corpus « Mellin de Saint-Gelais » réunit les manuscrits qui contiennent un texte au moins de ce poète, dont Pascal Joubaud et moi-même préparons par ailleurs l’édition. Il s’agit d’une cinquantaine de recueils copiés pour la plupart entre 1530 et 1570. La description raisonnée de ce groupe de manuscrits permet d’éclairer non seulement l’œuvre de Saint-Gelais mais aussi celle de ses contemporains, identifiables ou non. Le dépouillement de ces recueils recense en effet plusieurs milliers de pièces poétiques non attribuées et de ce fait largement oubliées. Pour l’heure, les manuscrits B.N. fr 2336, B.N. fr 2335, B.N. fr 12489, Copenhague Thott 1088, Bern 148 ont été intégralement dépouillés, décrits et fichés. Le répertoire s’élargit peu à peu à la description de quelques imprimés polygraphiques, tel que Les Fleurs de Poésie françoyse, ou contenant au moins une pièce de Saint-Gelais, comme L’Élogue marine de Salel.

– 2015 : Création de La Rimerie – http://larimerie.org/ sur une base wordpress ; en cours de transfert depuis 2017 vers http://www.telleme.fr, site web standard permettant l’exploitation de l’encodage des textes en XML-TEI (ISSN|2492-3400)

Le site entend participer au travail de redécouverte des vers des années 1530-1560 sans préjuger de leur valeur. Il met à la disposition du public la transcription d’ouvrages imprimés complets comme de pièces poétiques isolées, diffusées par le biais d’imprimés comme des manuscrits. Ces textes font l’objet d’un encodage en XML-TEI. Chacun peut être lu de quatre façons différentes : version diplomatique (au plus près de l’état matériel du témoin), version résolvant seulement les abréviations, version régularisée selon un protocole éditorial correspondant aux normes critiques contemporaines et, enfin, version faisant apparaître par des codes couleur les différents niveaux de balisages onomastiques (glossaire, noms de personnes – qui font l’objet de notices spécifiques – mais aussi repérage des lieux, des termes renvoyant à la pratique poétique, des animaux, des végétaux, des astres ainsi que des éléments et phénomènes naturels). Pour les textes recensés dans plusieurs témoins, la version diplomatique n’est pas proposée, mais tous les états du texte sont offerts successivement et un balisage des variantes textuelles matérialise les transformations par rapport au texte de base. On distingue ainsi les variantes selon leur type : les variantes lexicales sont indiquées en gras, les grammaticales en italique, la suppression de termes est repérée par une espace soulignée et les termes ayant fait l’objet d’une interversion sont encadrés. Enfin, un appareil critique (introduction, notes et infobulles) accompagne les textes édités.

– En projet : Scripta manent. Mise en ligne d’une base de données libre d’accès, en collaboration avec Pascal Joubaud.

La base de données recense une grande partie des ouvrages imprimés publiés en France entre 1538 et 1560, sans distinction de genre et de langue, mais aussi les pièces d’escorte qu’ils peuvent contenir ainsi que les noms propres de contemporains – pairs ou mécènes – qui y figurent, qu’ils soient simplement nommés ou destinataires de pièces voire d’œuvres. Ce catalogue compte plus de 700 auteurs, 2000 publications et 5000 pièces insérées (liminaires et post-liminaires notamment). Il permet notamment divers recoupements pour mieux cerner les réseaux sociaux dans lesquels s’inscrivent les auteurs du temps.

– 2015 : Création de Notules XVI (hébergé par hypotheses.org, ISSN|2492-8909) – http://notules16.hypotheses.org/

Notules XVI est un espace de partage de données brutes concernant la littérature du XVIsiècle. Au cours de certaines recherches, par exemple lors du dépouillement de manuscrits, d’imprimés ou de livres de musique, il arrive que l’on trouve des éléments inédits, que l’on n’exploitera pas soi-même et qui sont trop modestes pour donner lieu à un article. Ils peuvent pourtant être utiles à d’autres chercheurs. Le site se propose de collecter ce type d’informations dans de brèves notes.

– 2011 : Création et présidence (jusqu’en 2013) du site Internet Cornucopia (ISSN|2261-8430) puis de l’association de même nom.

Site de recherche universitaire pluridisciplinaire consacré au XVIsiècle, Cornucopia s’inscrit dans une démarche humaniste d’ouverture et de partage du savoir. Il s’adresse aussi bien aux chercheurs qu’aux enseignants du secondaire, aux étudiants ou aux simples curieux.

– 2011 : Création de la revue numérique biannuelle Le Verger.

  • Mise en place du comité de lecture international et pluridisciplinaire de la revue :
    • Littérature française : Guillaume Berthon (U. Toulon), Jean-Charles Monferran (U. Strasbourg), Sandra Provini (U. Rouen), Marie-Claire Thomine (Paris-Sorbonne), Jean Vignes (U. Paris-Diderot).
    • Littérature comparée : François Lecercle (U. Paris-Sorbonne), Véronique Lochert (U. Haute-Alsace), Clotilde Thouret (U. Paris-Sorbonne).
    • Littérature néo-latine : Perrine Galand (EPHE), John Nassichuk (U. Western Ontario, Canada).
    • Musicologie : Philippe Canguilhem (U. Toulouse le Mirail), Isabelle His (U. Poitiers).
    • Histoire de l’art : Jan Blanc (Genève, Suisse), Pascale Dubus (U. Panthéon-Sorbonne).
    • Histoire : Nicolas Le Roux (U. Lumière-Lyon 2).
    • Danse : Marie-Joëlle Louison-Lassablière (UMR CNRS 5037).
    • Espagne : Christophe Couderc (U. Paris Ouest Nanterre La Défense), Bertrand Haan (U. Paris-Sorbonne).
  • Co-direction du n° 1 (janv. 2012).
  • Aide à la préparation du n° 2 (Libéralité, juin 2012) et des Varia du n°8 (Agrippa d’Aubigné, juin 2015).
  • Contribution au n° 1 (janv. 2012).

– 2011 : Carnet de recherche Démêler Mellin consacré à Mellin de Saint-Gelais (hébergé par hypotheses.org, ISSN|2259-8634, http://demelermellin.hypotheses.org/).

Ce carnet de recherches pose quelques jalons pour la recherche que je mène avec Pascal Joubaud sur Mellin de Saint-Gelais. Il propose en particulier une bibliographie, le recensement de textes adressés au poète ou parlant de lui, des poèmes, des enregistrements de mises en musique de vers de Saint-Gelais, des descriptions de sources manuscrites ou encore des fiches de synthèse.

Retour à la table des matières


Outils numériques au service de l’enseignement et de la formation

– Depuis 2017 : Ressources pour les agrégations de Lettres

Cette page hébergée sur mon site personnel met à la disposition des agrégatifs des documents issus de mon travail de recherche ou d’enseignement en rapport avec leurs programme de littérature française du XVIe siècle.

– 2014-2015 : Création du carnet de voyage – https://voyagealyon.wordpress.com/

Le site, nourri par les textes, photos et vidéos d’élèves, offre un compte-rendu du voyage à Lyon d’une classe de seconde option Théâtre dans le cadre du projet « Renaissance ». On y trouve le programme détaillé du séjour, le résumé des visites et conférences proposées à la classe, des captations de « performances » du groupe lisant ou chantant des textes littéraires en lien avec Lyon dans la ville, ainsi que quelques-unes des nouvelles rédigées par les élèves après le voyage.

– Depuis 2014 : Mise en ligne de carnets d’accompagnement de cours.

D’abord destinés à chacune de mes classes de lycée puis élargis en 2015-2016 aux groupes d’enseignement supérieur dont j’ai eu la charge, ces carnets ont été conçus pour accompagner et prolonger l’enseignement que je dispense. Ils fournissent un grand nombre de documents textuels, iconographiques et audiovisuels dont certains n’ont pu être exploités en classe. Ils visent également à faciliter l’organisation du travail des élèves et des étudiants. Ils sont désormais hébergés sur mon site personnel.

– 2014 : Création d’un carnet d’accompagnement pour le cours « Une écriture à vif : témoigner des guerres de religion (Ronsard, Montaigne, Agrippa d’Aubigné) » dispensé à l’Université Paris-Sorbonne nouvelle

Ce carnet avait été conçu pour accompagner des étudiants de L2. On y trouvait des textes et documents permettant d’enrichir la réflexion sur les œuvres de Ronsard, Aubigné et Montaigne inscrites au programme du cours, des travaux d’étudiants ainsi que des informations pratiques. Il a été ponctuellement remis en ligne en 2017, à l’occasion de l’inscription des Tragiques au programme de CPGE et du livre III des Essais à l’agrégation de Lettres. Il est à présent désactivé.

– 2005-2009 : Coordonnatrice, sur la liste de diffusion Internet « Agreglettres », de l’auteur du XVIsiècle proposé aux agrégations de Lettres (Marguerite de Navarre, Clément Marot, Joachim Du Bellay, Bonaventure Des Périers).

Conseils aux agrégatifs sur leur préparation, lecture et annotation de leurs contributions (dissertations, leçons, explications de texte, notes de lectures), mise en ligne de ces travaux.

Retour à la table des matières